Description

Histoires brodées


Ulysse ❤ Pénélope  du mardi 2 au samedi 27 mars 2021

© Sandra Dufour - Thierry Magnier

Retrouvez ici une sélection en lien avec l'exposition Ulysse ❤ Pénélope de Sandra Dufour

Exposition des planches textiles originales des livres édités par Thierry Magnier :

Ulysse aime Pénélope et Mette et les cygnes sauvages, brodées par Sandra Dufour.

Sandra Dufour, artiste et illustratrice, diplômée de l’École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle a étudié la broderie et la sérigraphie au National College of Art and Design de Dublin.

Depuis, elle intègre le textile et la broderie dans ses images. Chaque nouveau projet est l’occasion pour elle d’explorer de nouvelles pistes dans le champ très large de l’art textile en accompagnement de la broderie. Ses dessins au fil, le plus souvent destinés à être reproduits, donnent à voir la matière, le fait main.

http://sandradufour.com/

Ulysse ❤ Pénélope

2018 éditions Thierry Magnier

Sérigraphie et broderie sur draps anciens

Ce livre tend à redonner toute sa place à Pénélope, en la présentant aux côtés d’Ulysse, au commencement et à la fin. Nous les voyons tous deux évoluer, vieillir, perdre patience, se raisonner, jusqu’aux retrouvailles. Le livre, qui se tient à la verticale, intègre la reliure qui joue le rôle de ligne d'horizon. Elle sépare les deux mondes : Pénélope en haut, dans son palais aux couleurs passées et Ulysse en bas dans ses aventures et épreuves aux couleurs vives. Ulysse et Pénélope se montrent d'égal à égal tantôt forts, tantôt affaiblis par les épreuves et la nostalgie/

Le texte s’intègre dans l’image, s’inspirant des enluminures.

L'ensemble des décors qui est sérigraphié laisse apparaître des manques en échos à ses personnages en proie à la nostalgie.

Le monde du vivant est brodé, il s'anime une fois l'environnement placé.

Mette et les cygnes sauvages

Texte de Muriel Bloch

2012 éditions Thierry Magnier

Broderie et application sur tissu

Les illustrations jouent avec la symbolique du fil présente dans le conte adapté des Cygnes sauvages d'Andersen. Muriel Bloch a renforcé l’esprit «couture» du texte.

Chaque page est travaillée comme un tableau, avec une composition en médaillon rappelant les napperons d’autrefois. L’esprit XIXe d’Andersen est présent dans l’esthétique tout en présentant un travail de broderie contemporain. Les motifs et les transparences des tissus, les pleins et les vides, mettent en relief la mélancolie de Mette et sa solitude. La palette de couleur prend comme référence les peintres du Nord.

Prochaine session

Du au